Chers visiteurs,

Permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue sur le site internet de la Cathédrale de Spire. Merci de votre visite !

La Cathédrale de Spire est une maison de Dieu et un site du patrimoine mondial. Elle est un lieu authentique de communication, de silence et de beauté. Elle est un lieu de rencontre entre l’architecture médiévale et notre histoire. Et elle est aussi un lieu de rencontre avec Dieu et les hommes du monde entier.

Aucun lexique d’art ne peut ne pas parler de la Cathédrale de Spire. Ce que vous pouvez admirer dans cette cathédrale, c’est une structure claire, un système de voûtes, une galerie naine, mais aussi les détails d’ornements romans. A cela viennent s’ajouter des peintures des siècles antérieurs, telles les fresques de Schraudolph datant du XIXème siècle.

L’histoire, vous la rencontrez surtout sur les tombes des empereurs et des rois du Moyen-Âge. Les personnes qui viennent ici pour cheminer sur les traces de ces souverains sont nombreuses. Lorsque vous vous trouvez devant la tombe de l’Empereur Henri IV, vous pensez au souverain qui se disputa avec le pape et entra dans l’histoire grâce à son „voyage à Canossa“.

Vous rencontrez Dieu partout, devant et à l’intérieur de la cathédrale, pendant les offices religieux, les concerts, les prières ou dans l’architecture de la cathédrale. Elle se dresse en forme de croix, le symbole du martyr du Christ, mais aussi en même temps celui de la rédemption accomplie par la mort. Pour entrer dans la cathédrale, il vous faut passer le portail principal pourvu de 12 marches. Dans la nef centrale, 12 voûtes se succèdent les unes aux autres entre les énormes piliers. Ces formes se basent sur le nombre des 12 tribus d’Israël et des 12 apôtres. La croisée se trouve au bout de la nef centrale. Au-dessus de l’autel majeur, une immense coupole s’élève vers les hauteurs lumineuses du ciel. Au bout de votre chemin, vous rejoignez l’apside, à l’est de la cathédrale, là où se lève le soleil, le symbole de Jésus Christ pour les chrétiens.

En entrant dans la cathédrale, vous rencontrez d’autres personnes. Un jeune couple écoute l’audio-guide. Des enfants testent l’acoustique par de brefs appels. Une femme prie devant la statue de Marie. Des touristes américains demandent où se trouvent les tombes impériales. Notre cathédrale fonde la communauté. Elle est une vision pétrifiée de la croyance: une maison de la communauté et de la prière pour tous les peuples et tous les hommes.

La cathédrale est aussi une chance pour aller à la rencontre de soi-même. Elle invite au silence et à prêter attention à tout ce qui touche, attire, émeut et fait du bien. Elle respire la proximité de Dieu.

Au milieu de la cathédrale, une grande statue de la Mère de Dieu se dresse là où les marches mènent à l’autel majeur. Elle nous montre Marie, la mère de Jésus tenant son enfant sur un de ses bras. Depuis les temps les plus reculés, notre cathédrale dédiée à Marie est également un lieu de pèlerinage. De nombreux croyants se rendent en ce lieu et se vouent en toute confiance à la Mère de Dieu et à son fils Jésus. Ils viennent ici avec tout ce qui les touchent ; ils marquent un temps d’arrêt et allument une bougie.

Je souhaite que la visite de la cathédrale vous soit un événement inoubliable, qu’elle soit l’expérience d’une rencontre avec d’autres hommes, avec vous-même et avec Dieu.

Votre

Dr. Karl-Heinz Wiesemann, évêque de Spire